L’innovation en tant qu’investissement social

Maggie goes to Yezidi
26.03.2019

REHAU soutient un projet d’assistance en Irak avec son savoir-faire technique 

Dans les zones de crise, il est nécessaire d’innover pour pouvoir satisfaire aux besoins quotidiens dans des conditions difficiles tels qu’un foyer chaleureux. En tant qu’entreprise familiale d’envergure mondiale et spécialisé dans la fabrication de solutions polymères, REHAU s’engage dans le projet "Maggie goes to Yezidi", et met son savoir-faire technique à disposition pour la construction d'un centre éducatif pour enfants yezidis réfugiés, où leurs traumatismes de guerre, d’abus et d’emprisonnement sont traités.

Un foyer temporaire mais sûr pour les réfugiés du monde entier: avec cette revendication, les architectes belges et l'équipe d'ingénieurs de DMOA ont lancé le programme "Maggie". Pour faciliter l'accès aux soins de santé et à l'éducation, même dans les régions de conflit difficiles à atteindre, les architectes ont mis au point des aménagements spéciaux, les «Maggie Shelters». Leur conception rappelle celle des tentes, mais elles offrent une structure fixe. Les "Maggie Shelters" sont suffisamment robustes pour résister aux conditions météorologiques pendant au moins 15 ans. Les possibilités d'application sont nombreuses: Les "Maggie Shelters" peuvent être déployés en tant qu’infirmeries, écoles, centres éducatifs, entrepôts ou comme sites de coordination, grâce entre autres à leurs éléments modulaires.

En coopération avec les architectes et ingénieurs de DMOA, REHAU s'est occupé de la climatisation des "Maggie Shelters" dans le camp de réfugiés de Sharya, dans le nord de l'Irak. Dans ce projet "Maggie goes to Yezidi", DMOA et l’organisation non gouvernementale locale Panaga créent une infrastructure pour enfants traumatisés. "Maggie Shelters" sont utilisés pour créer des espaces adaptés aux conditions locales pour donner des cours et des thérapies. "Ce programme unit de manière unique l'engagement social et l'innovation", souligne Joost Saelens, Country Manager chez REHAU BeLux. " 

Certains jours, pendant l'été, la température s’élève à des niveaux difficilement supportable,  par contre les hivers sont froids et humides. Les Yézidis du camp de réfugiés de Sharya vivent dans des conditions inhumaines. Les hivers sont rudes, les tentes fuient et sont pleines de boue", décrit le traumatologue Dr. Michelle Sanders la situation sur place.

New Content Item

Des chaufferettes au kérosène sont largement utilisées dans la région pour chauffer et cuisiner. Cependant, le monoxyde de carbone libéré lors de la combustion est dangereux pour la santé. Les personnes qui vivent avec les chaufferettes au kérosène ont souvent des problèmes pulmonaires et risquent l'intoxication au monoxyde de carbone. De plus, les tentes peuvent prendre feu. Ils seront donc remplacés dans trois "Maggie Shelters" par des systèmes de chauffage par le sol modernes fabriqués et offerts par REHAU. En raison de la faible hauteur d’installation et du faible poids, le système pourra facilement et rapidement être intégré dans la construction de la tente et être posé sur une surface totale d’environ 200 mètres carrés. Pour chauffer et rafraîchir, une pompe à chaleur sera installée. "Avec notre chauffage par le sol, nous avons créé la solution aux conditions climatiques difficiles et nous pouvons également prévenir les risques que représentent les chauffages au kérosène traditionnels pour la santé et la sécurité des enfants", déclare Joost Saelens de REHAU.

Suggestion

Le site demandé est également disponible dans votre pays. Souhaitez vous être redirigé vers le site concerné ?