Questions et réponses sur RAUKANTEX FP pour vos clients


Les principales questions et réponses sur RAUKANTEX FP.

Génie civil

En Allemagne, par exemple, l’ordonnance générale relative à la construction (Musterbauordnung - MBO) définit des catégories d'objets qui doivent répondre à certaines exigences en matière de protection contre les incendies :

  • Bâtiments infrastructurels : p. ex. santé, services sociaux, écoles
  • Bâtiments de plus de 22 m de haut
  • Bâtiments commerciaux de plus de 800 m²
  • Bureaux et bâtiments administratifs de plus de 400 m²
  • Lieux d’hébergement de plus de 12 lits
  • Restaurants de plus de 40 places

Il existe également des règlements et directives (p. ex., codes de la construction et de l’habitation, directive sur les bâtiments scolaires) qui définissent les exigences précises en matière de protection contre les incendies.

Elle évalue le comportement au feu d’un matériau de construction à l’aide de méthodes d’essai et de valeurs limites spécifiques. Dans la zone UE, elle s’applique à tous les nouveaux produits importés. Par rapport à la norme DIN 4102-1, elle examine en détail les propriétés de fumée (s = smoke) et de gouttelettes (d = droplets) d'un matériau de construction. Cet examen concerne les classes de matériaux A2 à D. Les matériaux de construction difficilement inflammables ne doivent pas continuer à se consumer d'eux-mêmes après l'élimination de la source d'ignition ; ils sont donc auto-extinguibles. Dans la classification européenne, la classe de matériau de construction détermine le rôle que joue le matériau de construction dans l’incendie.

Cette classification est fournie à titre indicatif uniquement. La classe de matériau de construction réelle ne peut être déterminée que par un essai !
DIN 4102-1EN 13501-1
A1, A2 - incombustibleA1 - incombustible
A2 - incombustible / difficilement inflammable
B1 - difficilement inflammableB, C - difficilement inflammable
B2 - moyennement inflammableD, E - moyennement inflammable
B3 - facilement inflammableF - facilement inflammable

s + smoke = dégagement de fumée
s1 - pas / peu de dégagement de fumée
s2 - dégagement de fumée moyen
s3 - dégagement de fumée élevé

d + droplets = gouttelettes / débris enflammés
d0 - pas de gouttelettes / débris
d1 - gouttelettes / débris limités
d2 - gouttelettes / débris élevés

Pour déterminer les classes B, C et D, les normes d'essai EN 13823 SBI (Single Burning Item, sollicitation thermique provoquée par un seul objet en feu pour les produits de construction) et EN ISO 11925-2 (Allumabilité de produits soumis à l'incidence directe de la flamme - Partie 2 : Essai à l'aide d'une source à flamme unique) s'appliquent. La classification s’effectue sur la base des valeurs limites.

Véhicules ferroviaires

Le niveau de risque (HL) dépend de la catégorie d’exploitation et de la catégorie de conception. Il comprend les catégories HL1, HL2 et HL3, où HL3 correspond au niveau de risque maximal. Le HL est défini par l’exploitant, le HL3 étant souvent exigé pour garantir une sécurité maximale

Catégories d’exploitation

 

 Catégories de conception

  
 N : véhicules standardA : train automatiqueD : véhicules à deux niveauxS : voitures-lits et voitures couchettes

Véhicules terrestres

HL1HL1HL1HL2
Tunnel <= 5 kmHL2HL2HL2HL2
Tunnel > 5 kmHL2HL2HL2HL3
Tunnel, évacuation latérale impossibleHL3HL3HL3HL3


Les caractéristiques techniques de protection contre les incendies pour tous les composants sont représentées par 26 exigences (p. ex. R1, R22, R24...) en fonction du type (fonction) et du lieu d'utilisation de ces composants. Certains composants sont répertoriés dans une liste. Pour d’autres, on tient compte de la surface exposée, de la masse combustible et de l'environnement. Chaque exigence se compose de procédures de test définies et de valeurs limites spécifiques (en fonction de HL1, HL2, HL3). Ces exigences sont déterminées par l’exploitant. Une exigence R définit, par exemple, la consommation d’oxygène, la puissance calorifique et la toxicité.

R24 : la masse combustible du produit est inférieure à 500 g, p. ex. : 23x1 10 m : 277 g

R22 : la masse combustible du produit est supérieure ou égale à 500 g

Produit

Colle PU (voir le rapport d’essai pour les spécifications précises)

Génie civil : test d’adhérence avec une combinaison spécifique de chant, de panneau et de colle, consultez nos Informations techniques sur www.rehau.com/ti-raukantex.
Véhicules ferroviaires : RAUKANTEX FP a été testé comme matériau dans le cadre de la norme DIN EN 45545-2, il n’existe donc pas de dépendance avec un panneau

Engineering progress

Enhancing lives