À la recherche de matériaux alternatifs durables : Quel est le potentiel des bio-composites ?

Quel est le potentiel des biocomposites ? Découvrez-le en Interview.

30.06.2022

Les exigences environnementales croissantes et la raréfaction des ressources font que l'on s'intéresse de plus en plus à de nouveaux matériaux respectueux de l'environnement pour le développement de produits. Les matériaux recyclés constituent une alternative. Mais il en existe d'autres : Les bio-composites. Dominic Tilgner, Head of Technology Platform Recycling, et Dr. Stephan Sell, Technology Platform Composite, nous expliquent dans une interview ce qu'il en est de ces matériaux porteurs d'espoir et pourquoi nous étudions son utilisation pour les solutions REHAU.

Qu'est ce qu'un bio-composite ?

Stephan Sell :  Par bio-composites, on entend des matériaux composites avec un composant biogène. Ils offrent une alternative durable aux matériaux traditionnels entièrement basés sur le pétrole en combinant des polymères traditionnels avec des fibres naturelles, des charges naturelles ou des bio-polymères. Une autre variante de bio-composite est l'association de fibres naturelles et de bio-polymères. Ces polymères biosourcés sont entièrement ou au moins partiellement composés de matières premières renouvelables. Certains d'entre eux sont même biodégradables. Pour la production de bio-polymères, on utilise des produits naturels comme le bois, l'amidon de maïs, la canne à sucre ou encore des déchets végétaux issus de la production de graisse ou de papier.


Quels en sont les avantages ?

Stephan Sell : Grâce aux bio-composites, les matières premières fossiles peuvent être remplacées par des matières renouvelables lors du développement de produits. Cela s'accompagne d'une économie de CO2 et d'une réduction de l'impact sur l'environnement, tout en constituant un pas vers une plus grande indépendance vis-à-vis du pétrole. Selon les matériaux utilisés, il est également possible de réduire ou d'éviter les micro-plastiques dans l'environnement. Mais les avantages ne s'arrêtent pas là : Les bio-composites se caractérisent par une résistance et une rigidité très élevées. Ces matériaux composites sont particulièrement intéressants pour le secteur automobile car, en plus d'une bonne performance mécanique, ils apportent d'excellentes propriétés d'isolation avec une faible densité. Ils permettent ainsi de gagner du poids et de concevoir des pièces à la fois légères et respectueuses de l'environnement. En raison de ces propriétés, la recherche s'est intensifiée ces dernières années pour d'autres domaines d'application et de plus en plus de champs de marché ont été ouverts à l'utilisation de bio-composites.



« Nous sommes toujours à la recherche de solutions innovantes et durables et nous voyons un grand potentiel de réduction des émissions de CO2 avec les bio-composites. »

Dr. Stephan Sell, Diplômé en chimie de la plateforme technologique des matériaux composites

AL-D2123_CL - 1105596


Quels sont les domaines d'application de ces matériaux composites ?

Dominic Tilgner : On trouve depuis longtemps des plastiques renforcés de fibres naturelles avec du bois dans les lames de terrasse ou les brises vues. Depuis quelques années, les bio-composites sont surtout utilisés dans le domaine du mobilier ou des emballages. Les domaines d'application sont de plus en plus variés : la gamme s'étend désormais aux instruments de musique, aux jouets et aux bagages. On peut en imaginer encore beaucoup d'autres. Nous estimons que ces applications présentent un grand potentiel, en particulier pour les produits industriels. Nous avons participé il y a deux ans à une étude de marché sur les bio-composites réalisée par l'institut AZL (Aachener Zentrum für Integrativen Leichtbau), des experts dans le domaine de la technique de construction légère.


Sur quoi portait cette étude ?

Stephan Sell : L'objectif de l'étude était de pouvoir concevoir des produits plus écologiques à l'avenir; grâce à une évaluation précise du potentiel de marché, des applications possibles et des technologies appropriées aux bio-composites. Pendant longtemps, les bio-composites n'ont joué qu'un rôle mineur dans les applications industrielles. Il convient donc d'explorer d'autres domaines d'application. L'étude a montré que les bio-composites peuvent également remplacer les matières premières courantes dans de nombreux produits industriels. Nous sommes toujours à la recherche de solutions innovantes et durables et nous voyons un grand potentiel de réduction des émissions de CO2 grâce aux bio-composites.
 


AL-D2068_CL - 1105651

« Notre objectif est d'identifier de nouvelles applications et d'initier de nouveaux développements pour intégrer des matériaux durables dans un nombre toujours plus important de produits. »

Dr. Dominic Tilgner, Responsable de la plate-forme technologique de recyclage



Où les bio-composites sont-ils déjà utilisés chez REHAU ?

Dominic Tilgner : Avec le lancement de RAUKANTEX evo, nous avons introduit, en plus de RAUKANTEX eco, une autre ligne de produits durables dans le domaine des bandes de chant. Ici, des matières premières non fossiles sont utilisées à la place du pétrole brut habituellement utilisé. Cette utilisation de matières premières durables sera garantie à l'avenir tout au long du processus de fabrication par un audit externe et la célèbre certification ISCC. Actuellement, la bande de chant durable en polypropylène est soumise à ce processus de certification. Nous examinons actuellement d'autres possibilités d'application et collaborons à cet effet avec nos différentes divisions.


Vous travaillez dans un département transversal qui développe des solutions pour toutes les divisions. Comment fonctionne la collaboration avec les autres divisions ?

Dominic Tilgner : Nous recherchons en permanence de nouvelles possibilités et travaillons sur des idées de produits concrètes en collaboration avec nos collègues des différentes divisions. Ils connaissent les exigences du marché et les besoins des clients, et nous développons des matériaux et des procédés innovants. Nous avons mis en place un vaste réseau de partenaires et nous allons chercher de nouvelles inspirations afin de pouvoir transposer des concepts viables à d'autres secteurs et produits. En collaboration avec les divisions, nous voulons ainsi trouver des solutions adaptées qui répondent aux besoins de nos cibles et qui s'inscrivent dans notre vision d'améliorer la vie grâce à l'utilisation de technologies innovantes. Il en va de même pour la participation à l'étude sur les bio-composites, dont l'objectif est d'identifier des applications et d'initier de nouveaux développements afin d'intégrer des matériaux durables dans un nombre croissant de produits.
 

Merci pour cette interview !

Dr Dominic Tilgner est Responsable de la plateforme technologique de recyclage, tandis que le Dr Stephan Sell est diplômé en chimie et travaille pour la plateforme technologique des matériaux composites. Tous deux font partie de l'équipe "Research, Innovation and Technologies" (en abrégé : RIT). Le RIT est un département transversal qui développe et teste de nouveaux matériaux et processus. Leur rôle : donner vie à de nouvelles technologies et produits en collaboration avec nos différents secteurs d'activité. L'accent est mis, entre autres, sur les alternatives écologiques et les produits durables.


Engineering progress

Enhancing lives*